La Discipline Positive

La Discipline Positive est une approche de l’éducation basée sur les philosophies d’Alfred Adler (1870-1937) et de Rudolf Dreikurs (1897-1972), tous deux psychiatres autrichiens. La Discipline Positive est une approche qui encourage chez l’enfant le développement de compétences sociales dans un esprit de respect mutuel au sein des familles, des écoles et des communautés.
Plus précisément, elle propose aux parents, aux enseignants et aux éducateurs un ensemble d’outils et une méthode ni permissive ni punitive qui permet de développer chez l’enfant l’auto discipline, le sens des responsabilités, l’autonomie, l’envie d’apprendre, le respect mutuel et bien d’autres qualités essentielles.
Dans cette démarche, l’autorité s’exerce sans soumission, en conciliant fermeté et bienveillance.
L’interprétation du mot « discipline » variant selon les personnes et les cultures, il apparaît opportun d’en redéfinir le sens :

Discipline : du Latin, disciplina action d’instruire et discipulus, élève, celui qui suit un personnage vénéré ou une vérité. La discipline a pour vocation d’enseigner et non de soumettre à une autorité.

Positive : ce sur quoi vous vous concentrez, s’accroît ». Avoir un esprit d’ouverture permettant de voir les difficultés ou les erreurs comme des opportunités d’apprentissage.

La Discipline Positive et la création d’ateliers pratiques de formation ont vu le jour grâce au travail et aux efforts associés de deux femmes américaines : Jane Nelsen et Lynn Lott.

Source : Association Discipline Positive France